Questionnaire

par  Franz Mimmersheim
popularité : 1%

QU’EST-CE QUE L’ESPERANTO ?

Surtout ne répondez rien avant de lire les lignes suivantes et effacez de votre mémoire ce que vous croyez en savoir.

Quelques grands préjugés :

- 1. Un truc qui a raté ...
- 2. Ce n’est pas une langue vivante ...
- 3. Une vrai langue a une littérature et une histoire ...
- 4. Elle est peu utilisée ...
- 5. On ne peut pas tout exprimer comme dans les autres langues ...
- 6. Elle a été créée pour remplacer les autres langues ...
- 7. Elle est trop régulière pour être une vrai langue ...
- 8. Il n’y a plus personne qui la parle ...
- 9. On a l’Anglais, c’est une langue facile et qui est parlée dans le monde entier ...
- 10.L’Esperanto est fait de bric et de broc ...

Il y en a d’autres mais restons à la dizaine. Je vous en propose les réponses en deux mots :

En réalité :
- 1. C’est toujours là plus vivant que jamais ...
- 2. Elle s’enrichit continuellement tout en gardant ses qualités de régularité ...
- 3. Des milliers d’ouvrages sont écrits directement en Esperanto et la plupart des grandes oeuvres littéraires ont été traduites. Cette langue a aussi une histoire ...
- 4. Il n’y a pas un jour où une manifestation, un congrès ou une conférence en esperanto qui ne soit donnés quelque part dans le monde ...
- 5. Elle est claire, agréable, facile et d’une précision exceptionnelle ...
- 6. Au contraire, comme outil de communication international neutre elle préserve l’intégrité des autres langues contrairement à l’hégèmonie de l’Anglais qui est, il me semble, une langue nationale...
- 7. Le chinois, langue millénaire, est complètement régulière ...
- 8. Il y a dans le monde des millions de locuteurs ...
- 9. Il y a moins de 10 pour cent d’anglophone dans le monde. Quant à sa facilité légendaire, c’est un préjugé qui a suscité plusieurs sites sur le sujet. D’ailleurs, je suppose que vous-même lisez de la littérature anglaise régulièrement :-).
- 10. En effet, vous avez presque raison car, comme c’est le cas de la plupart des autres langues européennes, les racines de l’Esperanto sont issues des cultures latines, grecques, slaves, etc... Quant à sa structure isolante et agglutinante, elle est à rapprocher de celle du chinois et du turc.
C’est vrai quoi ! Son fondateur a franchement manqué d’imagination. Pourquoi diable a-t-il emprunté le meilleur des modèles de la linguistique déjà existante pour une langue de communication internationale !??
Devinez ... !

Pour exemple : L’ignorance dans la culture.
Bonnet d’âne pour un ministre.

Revenir en haut de page